Excel Tools for BO Designer

Excel Tools for Business Objects Designer est un outil de reengineering BO Designer, s’appuyant sur un classeur Excel et proposant un ensemble d’utilitaires permettant d’obtenir de manipuler les univers Business Objects en masse :

  • génération d’une liste des univers d’un référentiel Business Objects, et téléchargement des univers.
  • à partir d’un répertoire (et sous-répertoires) windows, extraction de toutes les métadonnées d’un univers (liste des classes et objets de l’univers, format, documentation, SQL de chaque objet de l’univers, conditions, jointures, extraction du SQL utilisé par l’univers…)
  • création batch d’univers, à partir d’une feuille Excel pré-formatée, à remplir par l’utilisateur.
  • modification batch d’univers (mise à jour de SQL, documentation…), en mode modification ou ajout.

PRESENTATION

DESCRIPTION

Les outils de Excel Tools for Business Objects Designer sont proposés au travers d’un classeur Excel, assurant des fonctionnalités de Reengineering de Business Objects Designer.

 

OUTIL « REFERENTIEL UNIVERS BUSINESS OBJECTS DESIGNER »

Il est possible de dresser la liste de tous les univers d’un référentiel, et de télécharger toute ou partie de ces univers. A partir d’une connexion au référentiel Business Objects sous Designer, l’outil interroge le référentiel et dresse la liste de tous les univers déclarés dans le référentiel. A partir de cette liste proposée dans une feuille Excel, l’utilisateur a la possibilité de sélectionner un « top » pour chaque univers. L’outil propose alors à l’utilisateur de télécharger les univers ainsi sélectionnés dans le répertoire de son choix.

OUTIL « GENERATION DES METADONNEES D’UNE LISTE D’UNIVERS »

A partir d’un ensemble de répertoires choisis par l’utilisateur, le programme va identifier tous les fichiers univers (*.unv) des répertoires (et éventuellement des sous-répertoires si l’option adéquate est sélectionnée).  Le programme va alors extraire les métadonnées de ces univers, telles que la liste des classes, ainsi que les objets des univers avec leur description, le type (indicateur ou dimension), le sql, le format. On liste également les conditions. Enfin, on extrait la liste de toutes les tables et colonnes utilisées dans des objets, conditions, jointures, ce qui peut être extrêmement utile pour des analyses d’impact, lors de mises à jour importantes des modèles de données par exemple.

OUTIL « CREATION AUTOMATIQUE D’UNIVERS BUSINESS OBJECTS »

La troisième fonctionnalité proposé par l’outil permet de créer automatiquement des univers Business Objects, à partir de feuilles Excel préformatées  à remplir par l’utilisateur. Dans la première feuille, l’utilisateur décrit les objets, les classes, ainsi que toutes les propriétés des objets, telles que la description, le sql, le format, le type (indicateur ou dimension), et la connexion à utiliser.

La deuxième feuille a pour objectif de décrire les jointures et contextes qui lient les tables de l’univers. Ces feuilles ont la même structure que les feuilles créées par l’export des métadonnées d’un univers. Les tables à insérer dans l’univers sont automatiquement détectées à partir du sql des objets et des jointures. Le programme ouvre alors le Designer et construit les univers un par un, automatiquement, et les enregistre sous le nom demandé.

OUTIL « MODIFICATION D’UNIVERS BUSINESS OBJECTS »

L’outil propose de mettre à jour massivement un ensemble d’univers avec des informations saisies au préalable par un utilisateur. Cette mise à jour batch fonctionne en mode ajout ou modification des éléments existants.

COMMENT UTILISER LE PROGRAMME

MENU

Le menu est accessible à partir de la feuille :

Feuille Param Référentiel BO

 

OUTIL REFERENTIEL UNIVERS BUSINESS OBJECTS DESIGNER

Un clic sur le bouton « Bouton Liste des Univers d’un référentiel Business Objects » déclenche l’ouverture d’une fenêtre de connexion à Business Objects Designer. Il est alors nécessaire de s’authentifier en mode Enterprise afin de se connecter au référentiel Business Objects. Une fois connecté à Designer et au référentiel, l’outil va alors dresser la liste de tous les univers déposés sur ce référentiel. Une colonne est ajoutée, avec une liste déroulante sur chanque ligne : l’utilisateur peut positionner oui ou non, pour pouvoir télécharger l’univers ainsi sélectionné sur son Poste (action bouton Téléchargement des Univers sélectionnés).

L’action sur le bouton « Bouton Téléchargement des Univers sélectionnés » va déclencher le téléchargement des univers séléctionnés lors de l’étape précédente.

Attention : en fonction du nombre d’univers sélectionnés, de votre connexion, des performances du serveur Business Objects, cette étape peut être particulièrement longue (plusieurs heures). 

OUTIL REFERENTIEL UNIVERS BUSINESS OBJECTS DESIGNER

Le choix de cette option déclenche l’affichage d’une liste de répertoires sur la droite (liste vide par défaut). Ces répertoires seront scannés par le programme, pour chercher des fichiers Univers (*.unv). Les fichiers Univers ainsi trouvés seront exportés dans les listes Univers.

« Bouton Ajouter un répertoire dans la liste » : ouverture d’une fenêtre de sélection d’un répertoire, pour ajouter dans la liste des répertoires.

« Case à cocher Rechercher les fichiers *.unv dans les sous-répertoires » : si cette option est activée, le programme recherchera les fichiers Univers dans les répertoires sélectionnés, mais également dans les sous-répertoires.

« Bouton Exécuter la génération des métadonnées » : déclenche l’ouverture de Business Objects Designer (avec connexion). Tous les univers présents dans les répertoires sélectionnés sont ouverts et analysés par le programme.

Les données suivantes sont extraites (dans les feuilles citées) :

Feuille Univers Objets : export des métadonnées de chaque objet de l’univers »

  1. fichier
  2. univers
  3. connexion
  4. objet
  5. sql
  6. type (alphanumérique, numérique, date…)
  7. qualification (dimension, indicateur…)
  8. aggregation (somme, nombre, moyenne…)
  9. description
  10. classe niveau 1
  11. classe niveau 2, etc… (jusqu’à 8 niveaux de classes)

Feuille Univers Conditions : export des métadonnées des conditions utilisées par l’univers »

  1. fichier
  2. univers
  3. condition
  4. sql
  5. classe niveau 1
  6. classe niveau 2, etc… (jusqu’à 8 niveaux de classes)

Feuille Univers Joins : export des jointures utilisées dans l’univers »

  1. fichier
  2. univers
  3. table source
  4. table cible
  5. expression
  6. contextes

Feuille Univers Structures : export de la liste des tables déposées dans l’univers (et les colonnes contenues dans ces tables). Attention, ces données ne sont par forcément utilisées dans l’univers.

  1. fichier
  2. univers
  3. table
  4. colonne
  5. table dérivée
  6. alias
  7. sql table dérivée

Feuille Univers SQL : liste des données (table/colonnes) utilisées par l’univers, dans les Objets, jointures, tables dérivées, conditions. » Attention : l’export SQL n’est pas encore fiable (sur du SQL complexe de table dérivées notamment). Proposé à titre d’information, utile pour des études d’impact !

  1. fichier
  2. univers
  3. table
  4. colonne
  5. utilisation

OUTIL CREATION AUTOMATIQUE D’UNIVERS BUSINESS OBJECTS

A partir d’une feuille pré-formatée à saisir (feuille avec la même structure que la feuille Univers Objets), il est possible de générer automatiquement 1 à n Univers.

« Bouton Réinitialiser les feuilles Create Objets et Create Joins » : prépare le masque de saisie, réinitialisation des feuilles Create Objets et Create Joins.

« Boutons Créer les Univers Business Objects » : exécute la génération des Univers. Les univers sont sauvegardés avec le nom saisi. Si la connexion saisie n’est pas disponible, l’univers ne pourra pas être sauvegardé, il sera sauvegardé manuellement ultérieurement, Designer ne fermera pas cet univers.

OUTIL MODIFICATION AUTOMATIQUE D’UNIVERS BUSINESS OBJECTS

A partir d’une feuille pré-formatée à saisir (feuille avec la même structure que la feuille Univers Objets), il est possible de modifier automatiquement 1 à n Univers.

« Bouton Réinitialiser la feuille Modif Objets » : prépare le masque de saisie : réinitialisation de la  feuille Modif Objets.

« Boutons Modifier les Univers Business Objects » : 2 types de mises à jour sont possible : modification ou ajout (pas de suppression d’objet). Dans le masque de saisie proposé, rien ne permet de préciser si l’objet doit être modifié ou ajouté. Tout simplement, si l’objet existe déjà dans l’univers, au même emplacement (dans la même classe), il sera modifié. Si l’objet n’existe pas dans la classe précisée, il sera créé. Attention, si l’objet existe déjà dans une autre classe (un objet avec le même nom existe dans cette autre classe), l’objet de l’autre classe n’est pas modifié ni supprimé.

Les données créées ou modifiées sont :

  1. objet
  2. sql
  3. type
  4. type (alphanumérique, numérique, date…)
  5. qualification (dimension, indicateur…)
  6. aggregation (somme, nombre, moyenne…)
  7. classe niveau 1
  8. classe niveau 2, etc… (jusqu’à 8 niveaux de classes)

COMMANDER EXCEL TOOLS FOR BUSINESS DESIGNER

Merci de nous contacter.

Contact

 

Top

Contactez-nous contact@expert-data.fr

EXPERT data, solutions pour TPE/PME et grands comptes